Capture d’écran 2015-05-06 à 15.21.58
  • Actus

Trois nouvelles adresses à cocktail à ne surtout pas manquer à Paris !

Posté le 22 avril 2015 par Ambroise

Le bar qui met à l’honneur la tequila : Cartel

cartel_salle_2 - copie

Un souffle brûlant tout droit venu du Mexique agite depuis quelques mois les murs des nouveaux repères pour oiseaux de nuit parisiens. En effet,  le dernier-né Cartel, planqué dans une rue adjacente aux Champs-Elysées reflète à la perfection cet engouement pour le royaume des cactus  et les eaux de vie à l’agave. Ses deux fondateurs Adrien et César ont quitté le sage bar « Mary Suzy »  pour imaginer ce club « muy caliente » inspiré des vieilles haciendas d’Amérique du sud. Un décor d’ailleurs très réussi, mis en scène par les architectes d’intérieur multi-casquettes Tacos et Yoan de Vgroupe. Au menu : des murs défrichés ou en briques, habillés d’illustrations de chicanos ou de saintes dans une tenue « fête des morts » un comptoir en bois brut composé de persiennes multicolores ou des lierres sortant du plafond. Fréquenté par une clientèle branchée et globe-trotteuse, Cartel se devait de réunir le meilleur de la tequila avec une trentaine de références, blanco, reposado, anejo à déguster selon le célèbre rituel mexicain : en shot escorté d’orange, de citron, de cannelle et d’une salière bien sûr ! Quand au cocktail, l’équipe de barmen, au look étudié, désaltère les amateurs d’agave autour de la boisson nationale : une margarita frozen au parfum de citron ou fruits rouges avec la tequila Jose Cuervo, adoucie au sirop d’agave et servie dans un verre ballon et sans sel s’il vous plaît ! A siroter sur des sons de musique Hip Hop et Deep House ! Une escapade « agavienne » haute en couleur !

4 rue Arsène Houssaye 75008 Paris. Tél : 06 43 75 53 39

 

Le bar dédié aux whiskeys américains : Bâton rouge

Batonrouge1

Bâton rouge, c’est d’abord l’histoire d’une amitié entre deux virtuoses du shaker Joseph Biolatto (ex-chef barman de l’incontournable Forum) et Julien Escot (fondateur du Papa Doble à Montpellier, l’un des 50 meilleurs bars à cocktails du monde), aspirant à unir leur expertise pour créer ensemble un spot à cocktails d’un nouveau genre. Inspiré des codes lifestyle (déco, cuisine, cocktails) de la Nouvelle-Orléans et de la culture vaudou, Bâton rouge accueille de palpitantes références ryes et bourbons, dont le Hudson Manhattan Rye à siroter en version old fashioned. Lové en dessous d’une rangée de bâtons coiffés de tête de mort, on choisit parmi les mystérieux cocktails de la carte un classique « Famous New Orleans Drinks », un rafraîchissant « Highballs from The Bayou », un lacté « Egg & Milk punches », un ensorcelant « Voodoospells » ou bien par un drink vieilli « Bottle aged cocktails » . La plupart des breuvages s’inspirant de l’ouvrage « Famous New Orleans Drinks and how to Mix’em » signé par Stanley Clisby Arthur et paru en 1937. Un vrai travail de fourmi ! Et oui, Vous l’aurez compris, vous voilà dans la moiteur des bayous en compagnie d’une équipe au sourire ensorcelant. Bienvenue à la Nouvelle-Orléans !

 62, rue Notre Dame de la Lorette 75009 Paris. Tél. : 06 52 90 36 42

 

Le bar spécialisé en rhum : Mabel

Mabel-creditphotoPhilippe Levy

Passionné d’eaux de vie de canne à sucre et autres spiritueux au fragrance exotique, le chef barman Joseph Akhavan, bien connu des amateurs de mixologie haute-couture, a ouvert son officine à rhum dans le quartier du Sentier, rythmé chaque soir par le tempo de nombreux shaker. Pour accéder à cette caverne d’alibaba du rhum, vous devrez traverser l’espace restauration au bon parfum de sandwich grilled cheese (sous les rênes de la compagne américaine de Joseph, Samantha) pour découvrir un lieu aux couleurs chaudes, twistant sur plusieurs styles : seventies, récup et club pour gentlemen. Ici, Joseph vous fait naviguer sans complexe sur toutes les routes du rhum : l’Amérique du Nord, les grandes et petites Antilles, la Guyane britanniques, les îles françaises, jusqu’à l’Asie. Au total : 107 références du rhum de mélasse dont Mount Gay XO et Mount Gay 1703, des pépites agricoles et de miel vierge ou du claïrin dont il vous narrera longuement leur histoire. Au rayon cocktails, ce talentueux barman a mijoté, à son image, une carte réfléchie et créative, mixée avec toute une panoplie de produits maison : rhum infusé aux épices douces, shrub d’ananas-romarin, sirop de pistache bio à la gentiane, popcorn bitter et d’autres surprises en bouche. Une belle leçon de craft cocktail, dressé avec élégance et gourmandise…Un 20/20 !

58, rue d’Aboukir 75002 Paris. Tél. : 01 42 33 24 33