Piccadally
  • Actus

Le Bloody Mary, cocktail populaire depuis les années 30

Posté le 13 juillet 2016 par Catherine

Bloody Mary

Le Bloody Mary est un célèbre cocktail composé principalement de vodka et de jus de tomate. On y ajoute du citron jaune, deux gouttes de tabasco, du sel de céleri et du poivre et, pour les plus aventuriers, de la sauce worcestershire. Le Bloody Mary est souvent décoré avec une tige de céleri et une rondelle de citron.

Le Bloody Mary, de Paris à New York

Bloody Mary

Comme souvent, l’origine du cocktail Bloody Mary est contestée. La version la plus répandue veut que le Bloody Mary ait été créé en 1921, au New York bar, ancêtre du Harry’s bar, à Paris. Son créateur, Ferdinand Petiot (dite « Pete ») aurait concocté ce cocktail pour l’acteur américain Roy Barton.

Le Bloody Mary ne rencontra pas un succès immédiat auprès des Parisiens. « Pete » partit aux Etats-Unis prendre les rênes du King Cole Bar de l’Hotel St. Regis à New York. Nous sommes au milieu des années 30, en pleine prohibition. C’est justement à cette époque que le Bloody Mary deviendra très populaire.

Le Bloody Mary est aujourd’hui très célèbre. Plus d’un million de Bloody Mary seraient servis aux États-Unis quotidiennement. Il compte de nombreuses variantes dont le Bloody Masha, ou encore le Red Snapper où la vodka est remplacée par le gin.

Le Bloody Mary doit son nom à la sanguinaire Mary Tudor

Red basil

Et quid du nom de ce cocktail, « Bloody Mary » ? Il ferait référence à Mary Tudor, fille d’Henry VIII (roi d’Angleterre aux six épouses), qui était elle-même surnommée « Bloody Mary », Marie la Sanglante. Un surnom pas vraiment usurpé puisque cette reine d’Angleterre compte, à son actif, de très nombreuses exécutions d’opposants à sa politique – Mary Tudor ayant usé des moyens les plus cruels pour rétablir le catholicisme en Angleterre.