SONY DSC
  • Actus

Un cocktail, une histoire : le ti’punch

Posté le 12 décembre 2016 par Catherine

En bon mixologue, vous avez vous appréciez autant préparer un cocktail et conter son histoire ? Cela tombe bien, Atelier Cocktail inaugure sa nouvelle série « Un cocktail, une histoire » qui met à l’honneur les plus grands cocktails. Aujourd’hui, cap sur les Antilles avec le ti’punch !

L’histoire du ti’punch

À ne pas confondre avec le punch, servi dans une grande vasque, le ti’punch est un short drink qui puise ses origines dans les Antilles françaises. Son histoire est intimement liée à celle de la canne à sucre exploitée dans les Caraïbes dès le XVIIe siècle. Les ouvriers, pour se soulager du travail pénible et se donner de l’allant, aimaient boire une mixture à base de rhum.

Le ti’punch est composé de trois ingrédients, c’est le fameux C.R.S : citron, rhum et sucre ; le rhum, eau-de-vie née de la distillation de la canne à sucre, sirop de sucre de canne, et citron vert, pour apporter une note de fraîcheur à ce cocktail. Dans les Antilles, la tradition veut que l’on ne serve pas le ti’punch : c’est à chacun de préparer son cocktail !

Autre sujet sensible qui fait trembler les puristes : les glaçons. Si certains considèrent que boire son ti-punch avec des glaçons est une hérésie et préfèrent boire un verre d’eau immédiatement après – ce que l’on appelle un « amortisseur » – d’autres aiment rafraîchir leur ti’punch avec deux ou trois glaçons. Vous pouvez tout aussi bien conserver votre verre au congélateur afin que le cocktail soit bien frappé !

recette cocktail rhum

La recette du ti’punch

Pour réaliser un ti’punch traditionnel, il vous faut :

-          8 cl de rhum agricole Maison la Mauny
-          0.5 Citron vert
-          2 cl Sirop de sucre de canne

Dans un petit verre, versez le rhum et le sirop de sucre de canne. Mélangez puis ajoutez le citron vert. Buvez d’un coup sec, avec des glaçons… ou pas !

recette cocktail rhum tipunch

Le twist Atelier Cocktail

Pour révéler toutes les saveurs duau rhum, vous pouvez zester votre citron vert plutôt que de déposer deux quartiers dans votre verre.

Vous pouvez également utiliser du sucre de canne roux au lieu du sirop : dans ce cas, versez le rhum après le sucre afin qu’il fonde tout doucement dans votre verre !