redwood1_1
  • Actus

A découvrir trois nouveaux lieux insolites pour un voyage au pays des cocktails !

Posté le 17 octobre 2014 par Atelier Cocktail

Partagez de nouvelles aventures.

Le Redwood

La nouvelle pépite parfumée au rhum de Marc Bonneton, déjà propriétaire du célèbre speakeasy L’Antiquaire à Lyon. Ouvert depuis les premiers beaux jours du printemps, Redwood mène sa barque doucement mais sûrement au milieu de la flotte de bars lyonnais qui s’allonge chaque mois.Ici pas de palmier, de totem, ni d’effigie de vahiné mais un décor mainstream de bar américain dominé par un comptoir lumineux habillé de cuivre pour un bain soleil dès l’heure de l’apéro. Au menu : une sélection pointue de rhums agricoles sélectionnées parmi les plus belles maisons du monde à découvrir en compagnie d’experts en la matière. Au rayon cocktails c’est Frank (ex-l’Antiquaire) qui secoue du shaker avec quelques créations twistées bien sûr au rhum et avec d’autres spiritueux pointus, qui ne devraient pas laisser indifférent le palais d’amateurs éclairés. A ne manquer sous aucun prétexte, le pina colada frozen (inspiré du bar l’Artesian à Londres), ou l’un des best-seller de la maison, le Redwood Cool, un drink à base de rhum infusé au basilic, sirop d’ananas maison, jus de citron vert et liqueur de plante.
Autres points forts de ce spot à alcools de canne à sucre : la pléiade de produits made in home (sirop de champagne ou noisette, rhum infusé au coco ou à la banane), et la glace taillée sur mesure pour un cocktail à déguster à bonne température. Redwood s’affaire pour nous servir d’autres belles surprises, on ne vous en dit pas plus.

1, rue Chavanne Lyon 69001 Paris. Tél. : 06 14 72 29 70

Le Hibou

lehibou2_1

Rappelez-vous de ce haut lieu estudiantin, Horse’s Tavern en plein cœur d’Odéon, , où il faisait bon languir après de longues heures de flâneries à Saint-Germain des Prés. C’est aujourd’hui le nouveau bar-restaurant Le Hibou qui a pris la relève, aux allures de vieilles demeures victoriennes. On remercie chaleureusement d’ailleurs le duo d’architectes Goutal (Bonton, Merci…) pour ce décor parsemé de pièces chinées d’une autre époque : lustres à pampilles, vieux rocking-chair, chaises vintage soigneusement dépareillés, portraits et paysages au style romantique éclairés à la lumière de la bougie et objets de taxidermie qui habillent les murs de ce nouveau lieu trendy. Chaque jour, une clientèle de quartier, de politiciens et de touristes en quête du dernier « Place to be », convoitent l’imposante terrasse dès que le soleil pointe son nez. Bien sûr, on y picore de délicieuses assiettes à l’heure du dîner ou du brunch mais on y sirote aussi des cocktails pour tous les goûts et les humeurs de la journée. Gravissez les marches du premier étage hautement intimiste pour vous poser au comptoir. Le chef barman Jean-Marc Pothier (également un pro du Flair) et son équipe vous livre sur un plateau « ses spécialités » dont certains classiques à la sauce maison : My Taï teinté d’abricot ou Marguerite Ha au parfum d’ananas. Autres spécialités du Hibou qui a fait déjà son succès : les variations sur le spritz, et les potions à partager, dressées en cage, joli clin d’œil à cet oiseau au bec crochu. Pour les férus de mixologie, découvrez d’ici quelques jours la première carte éphémère en résonnance avec le decorum : « Good save the Queen » : une ribambelle de drinks et saveurs très appréciés par nos amis d’outre-manche. Cheers !

16, carrefour de l’Odéon. Tél. : 01 43 54 96 91

Le Maria Magdalena

mariamagdalena3_0

Maria Magdalena, mythique disciple de Jésus a retrouvé sa place parmi les happy few parisiens dans les murs d’un ancien club échangiste qui a gardé juste comme vestige la cage encerclant l’escalier en colimaçon qui mène au fumoir. Les jumeaux Adrien et Anthony Masseli, célèbres oiseaux de nuit (ont déjà à leur actif le bar à cocktail Le Fourbi) ont relevé le défi de transformer ce lieu, en un nouveau repaire pour amateurs de breuvages et de décor insolites. Et pour cause, à votre gauche, découvrez la partie restaurant au ton mystique : un mur vêtu d’une enfilade de miroirs inspirés de l’orgue d’une église, des ouvrages anciens ésotériques tapissant le plafond, des nuages de papillons de part et d’autre et des appliques éclairés par un filament lumineux sous forme de croix. Quand au menu, le chef napolitain Maurizio Carlucci enflamme les papilles des noctambules avec de subtiles associations méditerranéennes. A droite, bienvenue dans l’espace cocktails qui vous accueille par cette phrase en vieux grec « Ici on ne boit pas, on tutoie les anges ». Un dicton prometteur sur l’originalité des liquides. Adrien et Anthony ont d’ailleurs donné les clés du bar à deux personnalités à l’accent du sud : le chef barman Gérald (ex-Beaucoup) d’origine napolitaine et Adrien, marocaine. Le résultat : un voyage entre Nice, Turin et Marrakech avec des saveurs qui interpellent les sens : infusion au poivron ou à la verveine, sirop de basilic ou de miel de gingembre, le tout décoré de quelques olives et de brins de lavande.On hésite entre différents élixirs « Le Miracle de Provence », « Araméen » ou « La panacée des senteurs » à siroter sur des airs de jazzy ou de musique Motown jusqu’au bout de la nuit.

41, rue de la Rochefoucaud 75009 Paris. Tél. : 06 74 02 39 89