• Actualité du : 09/07/2014 - 10:54

    10 tips cocktail avec Passoa

    10 tips Passoa, une liqueur exotique aux couleurs du Brésil.

    Je vous propose donc pour vos vacances au bord d’une mer turquoise, une boisson qui vous transportera vers des destinations tropicales : Passoa, une liqueur exotique aux couleurs du Brésil. Tudo bem !

    1. Première étape: Versez dans un verre une dose de Passoa. Sa couleur rouge et l’équilibre entre les notes sucrées et plus acides en font une très bonne base pour de nombreux cocktails.

    2. Imprégnez-vous de l’univers de Passoa pour vos drinks : c’est à l’occasion d’un voyage au Brésil en 1985 que le maître distillateur de Cointreau en quête de nouvelles variétés d’orange, dénicha le Passiflora Eludis (fruit de la passion) et concocta une recette de liqueur à base de ce fruit aux arômes intrigants.

    3. Evitez les mixtures trop complexes : misez sur des cocktails aux notes douces et rafraîchissantes comme des long drinks composés d’un minimum d’ingrédients

    4. L’alcool qui matche bien avec Passoa : la vodka, un alcool au goût neutre qui met en valeur les notes acidulées et fruitées du Passoa.

    La recette phare : Passoa Brasil : 4 cl de Passoa, 3 cl de vodka et 9 cl de jus de cranberry, à compléter avec de la glace. Succès assuré !

    5. Passoa se marie parfaitement avec d’autres spiritueux aromatiques et venus de terres exotiques : le rhum, un alcool de canne à sucre, et la cachaça. Pour plus de praticité, découvrez le cocktail prêt à boire Passoa Tudo Bom à base de Passoa, Cachaça et jus d’orange

    6. Sublimez les notes exotiques du Passoa : twistez cette liqueur avec des jus de fruits frais (1/3 de Passoa, 2/3 de jus de fruits) assortis d’une bonne dose de glaçons. Aux choix de préférence : orange, ananas, pomme et cranberry.

    7. Pour des soirées caniculaires, allongez simplement votre Passoa d’un tonic ou d’une eau pétillante bien glacé, accompagné d’une rondelle d’orange. Hautement rafraîchissante !

    8. Piochez sur votre marché quelques fruits tropicaux pour égayer votre élixir : fruit de la passion, physalis, carambole, pitaya ou plus joliment appelé fruit du dragon….à piquer sur un stick de bambou.

    9. Imaginez un dressage inspiré des bars de Rio de Janeiro : remplacez votre verre long drink un rien tristounet pas un récipient original, vu sur la toile : shaker en plastique à customiser, petite bouteille de lait en verre…ou voir une coque vide d’un ananas. Le summun de l’exotisme !

    10. Et enfin, découvrez la nouveauté 2014 de Passoa : Passoa Red Shot, un Passoa haut degré (30°) qui se consomme directement en shots. Une des tendances cocktails de l’été!!

  • Actualité du : 09/07/2014 - 10:16

    Interview la chef barmaid Mei Ho

    Barmaid de l'hôtel 1.2.3 Sébastopol, Paris

    La chef barmaid Mei Ho du bar de l’hôtel 1.2.3 Sébastopol, à l’étonnant concept autour ducinéma, a fait une ascension fulgurante dans le monde du bar.      

           

    Elle nous parle de son travail créatif autour des cocktails.

    Ton parcours en quelques lignes

    Je travaillais à l’origine dans le secteur du tourisme spécialisé dans l’histoire de l’art. Jesuis arrivée dans le milieu du bar par pur hasard. A mon arrivée à l’hôtel O où j’étais seule à mon poste, on m’a proposé d’organiser la soirée d’ouverture alors que je ne connaissais rien sur l’univers des cocktails. Je me suis lancée et cela a beaucoup plus. Grâce à mon père qui est chef d’un célèbre restaurant cantonnais à Paris, j’ai la chance de posséder une bonne mémoire gustative, associée à une passion pour les goûts et les saveurs. C’est d’abord Jean Sébastien Melot au bar de l’hôtel O qui m’a formé et donné confiance en mes compétences, puis Alain Duquesnes au bar du Lancaster qui m’a transmis les vraies bases du métier.

    Le concept de l’hôtel 1.2.3 Sébastopol tourne autour de l’univers du 7ème art, as-tu réalisé de nombreuses recherches autour de la mixologie et le cinéma ?

    Je suis à l’origine très cinéphile, c’était relativement facile pour moi de travailler sur une carte autour du cinéma. J’avais au départ un grand nombre d’idées de créations à travers des films que j’aime : Black Swan, un cocktail original en noir et blanc à base de sirop de sésame noir, de calvados, crème et liqueur de chocolat blanc avec une pointe de vanille mais bien sûr les classiques comme the Big Lebowski avec le Black Russian. Tous les cocktails sans alcool sont inspirés de l’univers de réalisateur japonais Miyasaki. Malheureusement, je suis limitée dans le choix des films, je suis autorisée à puiser dans des oeuvres qui ont plus de 3 ans, d’après la loi.

    Tu as des créations relativement sophistiquées dans ta carte de cocktails, quelles ont été tes sources d’inspirations ?

    Mes cocktails associent douceur et gourmandise. Mes sources d’inspiration pour réaliser mes créations tournent autour de l’art, du jazz, et de la pâtisserie avec des chefs comme Pierre Hermé, Carl Marletti ou Philippe Conticini. J’apprécie également le côté floral et végétal avec des fleurs comestibles comme la rose, la lavande ou l’hibiscus. Pour le dressage, j’ai pris le parti de rester sur un côté épuré avec une touche de pâtisserie.

    Avec quels fruits exotiques aimes-tu travailler ?

    A l’origine je recherche des produits de qualité choisis auprès de petits producteurs, parfois bio et éthique, J’utilise essentiellement de la mangue avec du rhum, le combawa, le fruit de la passion, ou même le fruit du dragon.                                                                                                                                   J’aime les produits frais comme la purée de fruit ou les jus de fruits de qualités comme «Alain Milliat », et des fruits frais en déco « fruit du dragon ou grenade »

    Ton cocktail de prédilection à base de Passoa

    BRAZIL "nom” du célèbre film de Terry Gilliam : 4 cl de cachaça, 2 cl de passoa, 5cl de jus de mangue, 1.5cl de sirop de gingembre, 1.5cl de jus de citron vert, et par dessus une mousse au coco fait au siphon et des zestes de citron vert.

    Tes bars préférés en France et à l’étranger.

    Je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter de bars à l’étranger mais en France je vous dirais sans hésitation le bar de l’hôtel Raphaël, c’est un lieu qui raconte une histoire. Le bar de l’hôtel BelAmi où je me sens comme à la maison et les cocktails sont excellents. La terrasse du 43, un splendide rooftop, accompagné de très bons cocktails réalisés par une personne de talent, Matthieu Le Feuvrier.

    Merci Mei et à très bientôt cet été pour déguster l’une de tes création au bar de l’hôtel 1.2.3

    Sébastopol. (123, Boulevard de Sébastopol 75002 Paris)

  • Actualité du : 18/06/2014 - 12:27

    Chronique de Mary - Le whisky Grant's

    Destination l'Ecosse et son étonnant blend whisky Grant's avec Atelier Cocktail.

    L’actualité autour du whisky étant très riche ce mois- ci (le whisky ferait-il son grand retour dansle monde des cocktails ?), j’ai donc décidé de me concentrer pour cette nouvelle chronique, sur cette eau de vie de céréales et notamment sur celle de l’Ecosse.

    Première actualité : le premier parcours éphémère sur la Blendologie mis en place à Paris par le blended scotch Whisky Grant’s (jusqu’au 8 juin). Et hop, une inscription sur le site de Blendologie et me voilà le jour J devant un bâtiment en forme de V comme la bouteille de Grant’s. A l’intérieur je suis accueillie par un guide qui me dirige vers un petit groupe. Nous commençons la visite par l’histoire de William Grant, le créateur de la distillerie, puis nous poursuivons sur les étapes de l’élaboration d’un blend et la présentation des produits Grant’s à travers ses arômes. Ensuite rendezvousau sous-sol, cela sent bon le vieux bois ! C’est la salle de fût de chêne où vieillit le blend. Dernière étape : le premier étage dans un esprit très club anglais. Le guide nous amène vers des écrans tactiles pour concocter virtuellement un blend. Le verdict est donné immédiatement par le master blend Brian Kinsman luimême qui me félicite sur mon assemblage ! Pour clôturer le tout, un « blendologue » nous propose de réaliser en direct un blend à l’aide d’échantillons de whisky de grain et de whisky malt de la maison. Le résultat est étonnant ! Nous en profitons pour goûter le dernier blend, Grant’s Signature. Pour terminer en beauté cette visite, un cadeau de départ nous est remis à chacun : un authentique diplôme d’apprenti master blender ! Ah l’Ecosse et ses whiskys !                                            

    Si l’envie vous prenait de programmer la route des whiskies en Ecosse cet été, voici une sélection de trois bars, réputés pour l’excellente qualité de leurs cocktails.

    Bramble : classé à la 32ème place des 50 meilleurs bars du monde. Basé à Edimbourg, ce barultra cosy où seules les bougies font office d’éclairage, affiche une incroyable carte de créations dont certaines servies dans des tasses à thé. http://www.bramblebar.co.uk/

    The Bon Vivant : toujours à Edimbourg, un bar recommandé par de nombreux bartenders français. Un endroit esprit saloon, où l’on peut manger des petits plats mixant cuisine écossaise et européenne avec de très cocktails. www.bonvivantedinburgh.co.uk

    Kelvingrovecafe : l’un des meilleurs bars à cocktails de Glasgow, crée par l’une des stars du bar en Ecosse, Mal Spence dans un décor ultra vintage. Très belle carte de whiskies et cocktails pointus. www.kelvingrovecafe.com

    L’actualité du mois : la sortie d’un nouvel ouvrage qui risque de devenir votre nouveau compagnon de chevet, « Le whisky pour les nuls » de Philippe Jugé, grand spécialiste du whisky. J’ai eu la chance d’être invitée à la soirée pour la presse et amis proches dans un charmant lieu accueillant pour l’occasion, une incroyable collection de whiskies venus de toute la France et notamment d’Alsace et de Bretagne. Bien sûr dès mon arrivée, je jette un large coup d’oeil sur cet ouvrage que j’embarque avec moi, avec en prime une dédicace fort sympathique de l’auteur. Je vous le conseille vivement pour découvrir tous les secrets de fabrication du whisky, mais également pour tout le festival d’anecdotes jamais vues dans d’autres ouvrages : la bouteille de whisky la plus chère du monde, les références cultes (souvenezvous du film «Lost in Translation » avec Bill Muray qui tourne au japon dans une publicité d’un whisky local), ou les lieux emblématiques. Bref une vraie bible !

    Côté mixed drinks, Cocktails Spirits, le salon européen des nouvelles tendances cocktail s’est achevé il y a quelques jours à Paris.                                      

    Un rendezvous incontournable pour les pro du bar et les passionnés de mixologie. Le salon se divise en plusieurs parties : des stands de marques avec une pleïade de produits. Petit coup de coeur d’ailleurs pour le mini bar du whisky Monkey Shoulder qui servaient des cocktails dans un bar clandestin très animé.

    Autre animation : les conférences du Bar Rouge avec une belle programmation de 12 bars internationaux (pas d’écossais cette foisci). Trois d’entres eux ont particulièrement attiré mon attention : Flugen à Oslo un concept de coffee shop, bar à cocktails et boutique de design qui utilise des plantes locales dans leurs cocktails. Le second : White Lyan, un bar londonien ayant pris le partie de réaliser de manière scientifique ses cocktails sans glace et sans agrûme et le dernier : The Boilerman à Hamburg qui remet au goût du jour l’un des plus grands classiques, le highball !

    Sans aucun doute ma prochaine destination pour un weekendcet été.

    Cheers !

  • Actualité du : 17/06/2014 - 11:14

    30 secondes pour un cocktail Grant's

    A la découverte du Grant's Sour

    Atelier Cocktail vous fait découvrir, un cocktail doucement acidulé, à déguster très frais 


    Le lien pour la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=Pj8TMNTzoRE

  • Actualité du : 16/06/2014 - 18:06

    Zubrowka la marque de vodka, incontournable du mois de juin!

    Après 7 ans d’absence, Zubrowka reprend enfin la parole en média ! Atelier Cocktail vous en parle...

    Après 7 ans d’absence, Zubrowka est enfin de de retour en média au travers d’un plan média puissant et événementiel .  

    Dès le 18 juin prochain, vous pourrez en effet découvrir la toute nouvelle identité visuelle de Zubrowka. 
    A la fois  surprenante et captivante, entrez dans l’univers unique de cette légendaire vodka à l’herbe de bison et partez  « Sur la trace du Bison ». 
    Cette nouvelle identité visuelle, développée par l’artiste de renom  Kristjana S. Williams, vous invitera au voyage et à venir découvrir la forêt de Bialowieza, l’ultime forêt abritant les derniers bisons d'Europe.

    Laissez-vous donc emportez au sein de cette forêt unique; là où commence l’histoire de Zubrowka…   

     

    Atelier Cocktail redécouvre avec vous cette vodka d’exception, au goût si unique ! 

    La recette

    AGITER LE ZUBROWKA AVEC LE MIEL, LE JUS DE POMME ET LE SIROP DE CANNELLE, PUIS FILTRER DANS UN VERRE À MARTINI. VERSER LA DOUBLE CRÈME DANS UN SHAKER ET FRAPPER. NAPPER LA SURFACE DU COCKTAIL DE CRÈME POUR LA FAIRE FLOTTER.

    Toutes les recettes de cocktail: http://www.atelier-cocktail.com/marque/zubrowka