• Actualité du : 19/12/2014 - 18:57

    Les 10 tips cocktails avec Rémy Martin

    Découvrez un cocktail hivernal !

    Depuis quelques temps, un vent de renouveau souffle sur les spiritueux français. En effet, nos amis barmen redonnent aujourd’hui la vedette à des alcools venus des quatre coins de l’hexagone. Alors ne perdons pas une seconde pour vous faire partager les secrets de délicieux cocktails crées avec une eau de vie appartenant à notre patrimoine depuis de longues années : le cognac.  Et je tenais particulièrement à vous présenter le cognac de la célèbre maison Rémy Martin, convoitée par les plus célèbres spots à cocktails du monde. 1.2.3…Top départ pour partir à la découverte de ces 10 conseils cocktails avec Rémy Martin.

    1 - La première étape incontournable : la dégustation du cognac Rémy Martin. Observez avec attention la couleur dorée du cognac Rémy Martin, humez ses notes fruitées et florales et appréciez sa rondeur en bouche. Un ingrédient idéal pour des cocktails doux et hivernaux.

    2 - Initiez-vous à l’univers prestigieux de la maison Rémy Martin : ce cognac est réalisé à partir des plus beaux vignobles de la Grande et Petite Champagne au cœur de Cognac et de méthodes traditionnelles de distillation. D’autre part, Rémy Martin est célèbre pour son long vieillissement exclusivement en fût de chêne du Limousin qui lui confère sa qualité d’exception. Aujourd’hui cette maison réunit une belle collection de cognacs VSOP, XO et grand Cru. Portez votre choix sur le VSOP Mature Cask Finish pour réaliser vos créations cocktails.

    3 - Soyez imagitif dans vos créations : détournez des grands classiques qui s’accorderont parfaitement avec le cognac. Le cocktail idéal et accessible à tous les palais : le Rémy Sour. Versez Rémy Martin VSOP Mature Cask Finish, le quartier de citron, quelques rondelles de gingembre frais pour la touche piquante, shakez avec de la glace, secouez et versez dans un tumbler sur de la glace. Terminez en chauffant légèrement le bâton de cannelle avec une flamme et déposez-le dans le verre. Le tour est joué !

    4 - Jouez à l’apprenti barman à travers les grands classiques cocktails : le cognac représentait l’eau de vie la plus utilisée au début de l’histoire de la mixologie. Misez notamment sur un Sidecar, l’incontournable élixir des barmen. La recette : 40 ml de Rémy Martin VSOP Mature Cask Finish, 20 ml de Cointreau et 10 ml de citron pressé, à shaker et servir dans un verre à martini décoré d’un zeste d’orange.

    5 - Amusez-vous avec des ingrédients exotiques : le cognac Rémy Martin se marie parfaitement avec du gingembre, un produit disponible toute l’année. Alors testez le Rémy Ginger a composition : 40 ml de Rémy Martin, quelques tranches de gingembre, 10 ml de sirop de sucre et 2-3 gouttes de bitters Angostura et quelques glaçons. Dépaysement garanti !

    6 - Réalisez d’excellents cocktails avec un minimum d’ingrédients : pour un long drink, complétez dans un tumbler 40 ml de Rémy Martin VSOP Mature Cask Finish avec un simple soda au goût de gingembre, le Ginger Ale, ou une autre boisson gazeuse. A servir avec une bonne dose de glace.

    7 - Amateur de jus de fruits dans vos cocktails, le cognac Rémy Martin est fait pour vous. Associez-le avec des fruits de saison mangue, ananas, raisin pour l’automne-hiver et des fruits rouges ou pastèques pour des saisons plus estivales. La recette idéale : dans un verre à tumbler, versez 40 ml de cognac Rémy Martin VSOP Mature Cask Finish et ajoutez le jus de votre choix avec quelques glaçons. Cheers !

    8 - Utilisez une verrerie vintage pour vos classiques cocktails à bas de Rémy Martin: verre old fashioned, coupette à l’ancienne à dénicher dans les brocantes. Efficace pour épater vos convives !

    9 - Pas besoin de décoration sophistiquée pour vos cocktails, restez sobre et élégant. Dressez votre élixir avec des zestes ou quartiers d’agrumes ou de simples fruits en rappel avec les ingrédients twistés avec Rémy Martin.

    10 - Si vous cherchez juste à apprécier les saveurs rondes et douces du cognac Rémy Martin, dégustez-le simplement dans un verre old-fashioned assorti de quelques glaçons. Idéal en after dinner !

     

  • Actualité du : 19/12/2014 - 18:42

    A tester pour cette fin d’année 3 lieux pour des cocktails de haute volée

    Des adresses à ne pas manquer pour ces derniers jours de 2014 !

    Le Comptoir de la Bourse

     

     

    Un vent de nouveautés souffle sur l’un des plus anciens fiefs à cocktails de Lyon : Le Comptoir de la Bourse fréquenté par une clientèle épicurienne et amatrice de mixtures sophistiquées. Quelques semaines de travaux cet été ont suffit pour redonner un peu de peps et de chic au décor rouge baroque signé par le décorateur Raymond Morel  (également connu pour le Murano), autour du bar lumineux multicolore qui reste l’emblème du lieu. Pari réussi ! Second changement pour dynamiser la collection de cocktails : l’arrivée du chef barman Guillaume Guerbois au CV bien garni (assistant du chef barman du Park Hyatt Paris Vendôme et chef barman du Forum à Paris), chargé de relooker la carte avec un brin de créativité et une bonne dose d’expériences de bars parisiens. Aujourd’hui au menu : 43 cocktails livrés dans une carte ultra conceptuelle : un sorte de magazine lifestyle de luxe (un concept imaginé par Nicolas Villion) avec un classement par famille d’alcools, des photos insolites et des articles pointus connotés mixologie. La devise de Guillaume : chaque élixir twisté avec un produit maison (shrub, infusion, bitter, sirop) et une touche très esthétique : verrerie vintage, décoration de fruits déshydratés, de fleurs comestibles, de concassés de meringue pour un effet neige... Bref, le dressage du cocktail est au petit soin. Les coups de cœur : « Don’t tell your mother » à base de cognac, de liqueur de fleur de sureau, de jus de pamplemousse rose, de ginger ale  ou les variations autour du gin tonic….une nouvelle aventure cocktail s’annonce au Comptoir de la Bourse !

     

    33, rue de la Bourse 69002 Lyon. Tél. : 04 72 41 71 52

     

    Le bar du Park Hyatt Paris Vendôme

     

     

    Place Vendôme un jeudi soir à quelques jours des festivités de fin d’année : passez la porte du célèbre hôtel Park Hyatt Paris Vendôme, accueilli par une armée de majordomes. Faufilez-vous dans les couloirs, avec aux oreilles le chuchotement du feu crépitant dans les cheminés et laissez-vous guider par l’hôtesse tirée à quatre épingles pour vous conduire vers l’un des points centraux de ce palace du triangle d’or. Vous voici dans l’un des meilleurs repères à cocktails 5 étoiles, mené par les doigts de maître du chef barman Yann Daniel. Ici pas de lustre à pampilles, ni de canapés en cuir chesterfied, ou de comptoir luxueusement marbré. Simplement un décorum chic et contemporain escorté de quelques touches artistiques cotées du 20ème siècle comme les sculptures graphiques de Roselyne Granet et les tableaux arty d’Ed Paschke. Lovez sur les chaises de l’élégant comptoir XXL, places de prédilection pour converser mixologie avec la solide team de barmen. Etudiez quelques minutes la carte des cocktails bilingues, l’une des plus créatives de la place de Paris au grès des inspirations de l’équipe. En effet, le bar s’est consolidé une jolie réputation avec ses produits made home associés avec la cuisine. Pour cette saison : sirop de caramel pop-corn, rhum à l’ananas rôti ou shrub aux fruits rouges. L’une des autres nouveautés intrigantes de la carte : « Above the cloud « From The barrel » », un cocktail vieilli en fût de chêne à base en autre de rhum et de liquides amers, servi fumé dans un esprit japonisant. Un dressage insolite, l’autre point fort de ce haut lieu des mixed drinks ! Sans oublier pour les amateurs de grands classiques : le negroni concocté à l’avance dans un samovar, un rhum blend à mixer en tiki et les frozen cocktails shakés avec finesse même en hiver.

     

    5, rue de la Paix 75002 Paris. Tél. : 01 58 71 12 34

     

    Le bar brûlé de l’hôtel W

     


    Pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de poser leurs bottines ou leurs stilettos dans un spot branché de la côte est américaine, alors bienvenu au bar le Brûlé, le nouveau club cocktails stylé « New-Yorkais » au premier étage de l’hôtel trendy W – Opéra. Attention top départ pour une escapade mixologique en mode US. Première étape, pénétrez par une magistrale porte de l’époque haussmannienne et découvrez dans l’escalier l’univers graphique de la culture street-art d’outre-Atlantique : une étrange illustration d’une grappe constituée d’une farandole de têtes de mort du graffeur Ludo, sous un éclairage fluorescent. A l’étage : ambiance black avec un bar de 8 mètres de long, assorti d’une fresque de la vie de noctambule parisienne, de la Belle Epoque jusqu’à nos jours, qui frappe immédiatement à l’œil. Rayon cocktails, l’hôtel W a déniché parmi les pointures du bar de la capitale, un artiste du shaker qui a fait ses classes dans de beaux établissements parisiens et londoniens, Emeric Aguilar. Au programme : une carte où le whisky américain est à l’honneur (40 références), associé à un beau panel de spiritueux. Emeric milite également pour les crafts cocktail avec toute une panoplie de sirops ou d’infusions. Autre bonne trouvaille du bar : la dégustation d’élixirs conçus par les plus grands créateurs du bar new-yorkais dont Jim Meehan du bar clandé PDT et son Frend Maid à base de cognac. Un lieu pour amateurs de soirées cocktails rythmées par une programmation musicale des meilleurs DJ du moment. A noter : ouverture du jeudi au samedi soir.

     

    2, rue Meyerbeer75009 Paris. Tél. : 01 77 48 94 94

  • Actualité du : 09/11/2014 - 23:39

    Chronique de Mary - Atelier Cocktail part à la découverte de la forêt de Bialowieza

    et de sa captivante vodka, Zubrowka !

     

    Déjà novembre, pas une minute à perdre pour dénicher le « It Plan » pour mes vacances de fin d’année. Après mon excursion sur des îles exotiques, pourquoi ne pas opter pour une destination sur des sommets enneigés. Cette perspective me séduit à 100 pourcents. Bingo : Ce sera la Pologne et ses charmantes stations de ski.

    Question cocktail, c’est l’occasion d’apprivoiser tous les secrets de la vodka, leur boisson nationale. La Pologne en est l’un des premiers producteurs avec la Russie. Saviez-vous qu’il existe environ 5000 marques dans le monde ? Majoritairement basées en Europe de l’Est (l’Ukraine, la République Tchèque… ) mais aussi à l’ouest (la Suède, la France et l’Ecosse…)  sans oublier les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande. La vodka est produite à partir de céréales comme le seigle ou le blé, (voir de quinoa), de pommes de terre, mais aussi des légumes tels que la betterave. Comme vous avez pu le constater, la vodka est un alcool blanc au goût neutre, c’est pourquoi les grandes maisons ont eu l’idée ingénieuse d’imaginer des vodkas aromatisées aux fruits, au miel et à l’herbe de bison.

    En France, comment la consomme-t-on en cocktail ? J’ai demandé l’avis d’un bartender Mika Burg du bar Lipstick à Pigalle, grand adepte de Zubrowka : « La vodka est un spiritueux qui permet une grande liberté. Avec un brin d’imagination, on peut réaliser un large variété de cocktails. Actuellement, je dirais que la tendance des cocktails à base de vodka se dirige vers des créations plus épicées à base de gingembre, de safran... Nous avons d’ailleurs sur notre dernière carte un cocktail à base de Zubrowka, jus de poire et sirop de cannelle et de pain d’épice. Mais on la consomme toujours en drinks fruités ou citronnés. Pour les palais plus avertis, je conseillerai un cocktail un peu sec, façon dry martini. A contrario, les vodkas infusées sont aujourd’hui peut-être un peu plus kitch. Les bartenders se concentrent plus sur des sirops ou liqueurs maison ». Merci Mika pour ces précieuses informations !


    D’ailleurs en testant mes créations maison avec Zubrowka, je me suis creusée la tête au sujet de bonnes associations entre les aromates (ingrédients bon marché et très parfumés) et les cocktails. J’éviterai de vous mentionner la menthe, la base de tous les barmen, mais plutôt de m’appuyer sur des produits inattendus. Commençons par le basilic, l’un des aromates les plus parfumés qui s’accorde avec un grand nombre d’alcools : rhum, whisky, gin et vodka. Il peut se substituer à la menthe dans certains cocktails dont le mojito et se pile avec dextérité. Deuxième aromate, la coriandre qui s’utilise de façon mesurée à cause de sa pointe d’amertume. Il se marie parfaitement avec du gin et de la vodka, complété en long drink d’un jus de mangue ou de tomate pour un bloody mary. Ensuite la sauge connue pour ses vertus médicinales s’associe idéalement avec des agrumes et une liqueur d’orange comme le Cointreau. Je vous invite à tester la recette de Cointreau Fizz pamplemousse et sauge. Un dernier pour la route, beaucoup moins connu car exotique, le Shiso, plante japonaise utilisée par de nombreux bartenders. Il remplace la menthe dans un Moscow Mule ou un Caïpirinha.


    Toujours le nez dans mes prospectus pour mes vacances en Pologne, j’ai dirigé mes investigations vers des adresses de bars. Il existe sûrement des pépites aussi qualitatives qu’à Berlin ou à Londres avec leur grande variété de vodkas. Après quelques recherches sur les blogs et facebook, voici mon top 5 : Le premier se trouve à Moscou, «Delicatessen » référencé à la 41ème place du classement des 50 meilleurs bars du monde. Il a crée le buzz  grâce à ses cocktails uniquement sur mesure réalisés par une équipe d’encyclopédie de la mixologie dans un cadre ultra rétro.  Toujours à Moscou, le Chainaya Tea and Cocktails dans le quartier Chinatown, se cache derrière un restaurant chinois dans une ambiance ultra-intimiste. Excellents drinks il paraît ! Puis direction Varsovie, Gabinet, également un charmant speakeasy où photos et téléphones sont interdits. La carte se limite à 5 cocktails donc certains twistés à la vodka. Filons à Prague au Bar Hemingway, l’un des plus beaux établissements de la ville avec une carte dédiée au champagne à l’absinthe et au rhum et pour les afficionados de cette eau de vie de canne à sucre un club de rhum dans son antre. Pour finir en beauté à Belgrade, le nouveau Berlin, j’ai découvert le WATS, un bar-club encastré en haut d’un banal immeuble accompagné d’une splendide vue panoramique sur la ville.

      

    Je ne sais pas si vous avez remarqué, depuis quelques temps, de très beaux portraits de nos chers amis barmen et leur cocktails défilents sur facebook. C’est le travail de The Bearded Bear. Sous ce drôle nom se cache un photographe et graphiste, Nicolas Villion. J’ai eu la chance de le rencontrer, un vrai personnalité passionnante et passionnée par le monde des cocktails. Avant tout photographe culinaire, Nicolas Villion s’est lancé dans l’aventure avec Rémy, chef barman du Florian à Lyon par le biais de vidéos autour de cocktails. Aujourd’hui Nicolas travaille en solo, armé de son Nikon D800. Son logo : un clin d’œil à ses amis barmen barbus, tagué un peu partout dans Lyon . La photo de cocktail ? Il a démarré cette nouvelle vocation avec le site Like a chef. Depuis il est très sollicité entre Lyon, Paris et Copenhage, et collabore sur la rénovation du bar Comptoir de la Bourse à Lyon avec l’arrivée du chef barman Guillaume Guerbois (Ex Forum et Park Hyatt Vendôme) pour la partie photo et graphisme, dont une carte de cocktail à la maquette très innovante. On en dit pas plus ! Son style de photo : un diptyque c’est à dire une photo autour d’un cocktail posé au bord du comptoir, reflet de l’univers du bar et un plan macro sur la mixture. Un vrai style animée d’une belle lumière. Ses cocktails favoris à photographier : le Golden Cadaillac et le White Russian. Et bien nous, on est fan du travail de The Bearded Bear !

     

  • Actualité du : 09/11/2014 - 23:38

    10 Tips cocktail avec Zubrowka

    Créer des cocktails hivernaux avec Zubrowka.

     

    Déjà novembre, le temps nous invite à sortir de notre placard notre manteau en laine, notre douce écharpe et notre gros bonnet. Et dans notre bar maison, on s’affaire vers quel style de cocktail ? Et bien c’est avec une eau de vie tout droit venu de l’est de l’Europe, une vodka polonaise au goût étonnant, Zubrowka que nous allons jouer ce mois-ci au barman en herbe. Ce spiritueux aromatisé à l’herbe de bison s’affiche aujourd’hui au menu des bars à cocktails les plus renommés dans le monde. Alors découvrez ces 10 tips pour nous réchauffer en secouant du shaker et créer des cocktails hivernaux avec Zubrowka.
     
    1. Apprivoisez Zubrowka : prenez quelques minutes pour déguster nature cette vodka polonaise, pour appréhender ses aromes uniques. On hume son parfum de foin coupé, de vanille, de caramel au beurre et un goût onctueux. On découvre en bouche son goût de foin en séchage avec des notes vanillées et de la fève de tonka. Une vodka qui interpelle et séduit toutes les papilles !
     
    2. Laissez vous transporter dans l’univers sauvage de cette vodka : cette vodka polonaise à base de seigle local est mélangée avec de l’essence d’herbe de bison, récoltée dans la forêt primitive et mystérieuse de Bialowieza, située le long de la frontière de la Biélorussie et de la Pologne, où cohabitent les derniers bisons d’Europe. Une bonne raison pour réaliser des cocktails créatifs et insolites.
     
    3. Découvrez la dernière référence sortie en juillet 2014 : après Zubrowka Bison Grass, voici Zubrowka Biala, la version ultra pure de Zubrowka. Découvrez son extrême douceur et rondeur en bouche. Une vodka blanche, ultra-pure qui se marie parfaitement avec des boissons accessibles à tous, à mixer avec des jus de fruits et toute sorte de vermouths.
     
    4. Misez sur des cocktails gourmands avec une note en accord avec le froid hivernal, la crème glacée. Testez l’un des cocktails phare de la saison : Zubrowka Apple Pie : 5 cl de Zubrowka Bison Grass, 2 cuillères à mélange de miel, 5 cl de jus de pomme, 1 cl de sirop de cannelle Monin et 3 cl de crème glacée. Agitez le tout dans un shaker et versez dans une coupe. Versez la crème glacée dans le shaker, secouez et versez doucement dans la coupe. La décoration : poudre de cannelle. Cheers !
     
    5. Twistez cette vodka à l’herbe de bison avec un panel de fruits de saison en mode jus ou liqueur.  Alors testez ce cocktail fruité facile à réaliser : Zubrowka Bison Tini. La recette : 5 cl de Zubrowka Bison Grass, 6 cl de jus d’ananas, 1.2 cl de Chambord (liqueur de framboises). Agitez les ingrédients dans un shaker et versez délicatement dans une coupe. La décoration : quelques framboises sur un pic. Un voyage dépaysant pour le palais !
     
    6. Remplacez le sirop de sucre par du miel liquide de montagne beaucoup plus aromatique et en résonance avec l’univers de Zubrowka.
     
    7. Sélectionnez une verrerie élégante au style prussien : dressez vos cocktails dans des verres à pied esprit « coupette » très en vogue dans les bars à cocktails dédiés à la vodka.
     
    8. Réalisez vos propres sirops maison aux saveurs originales comme le thym qui s’accorde merveilleusement avec le côté herbacé de Zubrowka. La recette : un litre d’eau pour un kilo de sucre à faire bouillir. Ajoutez quelques brins de thym séché et faites infusez pendant une journée. Filtrez et versez votre liquide dans une bouteille en verre.
     
    9. Jouez pour vos potions avec une décoration en rappel à l’esprit sauvage de Zubrowka : sortez tous vos aromates de votre placard : thym, romarin, ciboulette, un sosie de l’herbe de bison.
     
    10. Amateurs de sensations intenses, laissez votre bouteille de Zubrowka quelques heures dans le congélateur et dégustez cette vodka en shot en mode glacée. Excellent pour révéler le goût unique de l’herbe de bison !
     
  • Actualité du : 09/11/2014 - 23:37

    30 secondes pour un cocktail - Zubrowka Bison Grass

    A la découverte d'un cocktail typiquement polonais.

     

    Atelier Cocktail vous fait découvrir, un cocktail typiquement polonais à base de Zubrowka Bison Grass, parfaite pour réhausser vos cocktails !


    Le lien vers la vidéo Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=tI20mBrDBAc